le 23-07-2017
http://www.caue76.org/spip.php?article41
Nos conseils pour l’intégration des devantures commerciales
Dans cadre de leur politique d’amélioration du cadre de vie, plusieurs communes ont confié au CAUE la mission de conseiller les commerçants pour une insertion harmonieuse des devantures dans l’environnement urbain. Un cahier de recommandations architecturales proposait, à partir d’un diagnostic de l’existant, des projets de requalification présentés sous forme de photos-montages et permettait de visualiser une nouvelle image de ce que pourraient être les devantures modifiées. Une fiche synthétique a été publiée avec le concours de la Chambre des Métiers.

Des rythmes de lignes

La rue est le lieu où s’exercent traditionnellement les échanges, le commerce et l’artisanat. L’architecture locale détermine son paysage et le caractère de la ville.

Les alignements de façades le long des voies dans lesquelles s’insèrent les vitrines commerciales créent un ordre continu dans lequel des jeux de lignes verticales et horizontales définissent une trame :

- lignes horizontales régulières au niveau du plancher des étages et aussi au niveau des linteaux et des appuis de fenêtres

- lignes verticales correspondant aux limites parcellaires de chacune des façades.

Ces lignes ont une grande importance sur le paysage de la rue. Elles rythment les parcours. Plus le parcellaire est étroit, plus le rythme est rapide, plus l’espace urbain paraît animé. L’aménagement des devantures commerciales doit se faire dans le respect de l’immeuble dans lequel il s’insère.

JPG - 26.1 ko
Etat initial
JPG - 27 ko
Conseil CAUE

La trame verticale

La devanture commerciale doit se trouver dans les limites de la largeur du bâtiment qui l’abrite.

Quand plusieurs locaux d’immeubles contigüs sont regroupés pour créer une seule entité commerciale, il faut éviter les vitrines commerciales d’un seul tenant qui gomment les lignes verticales du rez-de-chaussée. Quand on interrompt le rythme, le découpage parcellaire et la trame disparaissent.

La trame horizontale

Pour le piéton, la limite entre le rez-de-chaussée et le premier étage est la plus lisible, elle est soulignée d’autant plus qu’elle indique la transition entre l’occupation commerciale au rez-de-chaussée et l’occupation domestique à l’étage.

Les façades commerciales devront être limitées au rez-de-chaussée par le niveau de plancher, souligné par des bandeaux filants et corniches.

Si le commerce s’étend à l’étage, il faut éviter d’éventrer la façade et trouver un traitement cohérent des différents niveaux pour identifier en totalité la façade commerciale.

JPG - 60.1 ko
Etat initial
JPG - 59.5 ko
Conseil CAUE

Le respect du système constructif de l’immeuble

L’aménagement des devantures doit tenir compte des impératifs du patrimoine et des contraintes propres à chaque activité commerciale.

Elles doivent respecter les structures porteuses de l’immeuble et se composer en fonction des percements des étages supérieurs en faisant coïncider les axes. Leur qualité dépend également des composants architecturaux comme les matériaux, les enseignes, l’éclairage et les dispositifs d’occultation et de fermeture.

Techniques de mise en œuvre de la devanture

Devanture en feuillures

Ce principe permet de l’insérer dans l’épaisseur du mur. Les parties pleines du rez de chaussée seront traitées dans la continuité de la façade de l’immeuble avec les mêmes matériaux, le même traitement et la même tonalité. Le rez de chaussée pourra être souligné par une petite corniche filante.

Devanture en applique

L’ensemble menuisé qui constitue la devanture est plaqué contre la façade de l’immeuble. Souvent utilisées au XIXè et début XXè siècle, les devantures anciennes seront conservées, restaurées et peintes dans des couleurs en harmonie avec l’environnement. Pour les nouvelles, l’esprit et la composition de la façade de l’immeuble seront respectées.
JPG - 31.4 ko
Etat initial
JPG - 25 ko
Conseil CAUE

Le C.A.U.E., qui a pour mission essentielle la promotion de la qualité du cadre de vie, est à la disposition de toute personne désirant un conseil pour améliorer sa façade ou sa devanture.

fiche album CAUE

Ce document explique comment une réflexion globale sur l’ensemble de la façade, et non uniquement sur la vitrine commerciale, permettra aux artisans de requalifier et moderniser leur image. Il montre des exemples avant et après travaux.

Télécharger la fiche :

PDF - 796.8 ko
Album devantures commerciales

Biblio

Dans la collection "histoires d’agglo", un livret est consacré aux "Boutiques d’hier et d’aujourd’hui, entre architectures et décors". Il explore l’univers des façades d’exception, des échoppes du Moyen-Age aux grandes enseignes du XXIème siècle de l’agglo de Rouen. L’auteur, Céciel Lavenu, affirme que "la boutique transforme et invente un paysage urbain propre à son environnement et à son époque. C’est cet héristage historique qui ponctue aujourd’hui nos rues."

Livret téléchargeable sur le site de l’agglo de Rouen