le 20-08-2017
http://www.caue76.org/spip.php?article68
Architectures du XXe dans l’agglo rouennaise
Cette exposition retrace un siècle de constructions dans l’agglomération rouennaise à travers les événements, les bouleversements, les progrès, les tendances et les mouvements architecturaux. Elle a été conçue et réalisée par le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Seine-Maritime avec le partenariat de la Communauté de l’Agglomération rouennaise, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine. Les textes introductifs ont été écrits par Loïc Vadelorge, professeur d’histoire à l’Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines.

Rappelons que Rouen, qui a parfois été qualifiée de "ville-musée" en raison de son patrimoine médiéval, compte pourtant nombre d’édifices intéressants construits tout au long du 20ème siècle. Une centaine d’entre eux sont ici montrés et révélés par les regards complémentaires de l’historien et de l’architecte et témoignent de la richesse d’un patrimoine peu connu des habitants de l’agglomération. Pour la plupart, ils ne bénéficient d’aucune autre protection que celle que notre regard averti voudra bien leur accorder.

JPG - 35.9 ko
Usine de valorisation énergétique VESTA - Claude Vasconi et associés - Grand Quevilly 1999

L’objectif de l’exposition est d’apprendre à voir, à comprendre, à analyser le phénomène architectural en considérant les apports d’un siècle de création et de transformation de notre espace construit sans oublier le rôle déterminant des pouvoirs politiques qui, par leur choix, marquent leur empreinte. Elle propose au public une lecture chronologique et thématique d’un siècle d’histoire locale et de courants architecturaux : les derniers feux de l’éclectisme, symbolisés par la mairie de St Etienne du Rouvray, l’Art nouveau puis l’Art déco comme l’église St Vincent de Paul à Sotteville lès Rouen ou l’école Jean Jaurès à Grand Quevilly, et le mouvement moderne contrebalancé par le mouvement régionaliste à la Mairie de La Bouille qui constitue un manifeste du style néo normand. Après la deuxième guerre mondiale, le grand effort de la Reconstruction n’est pas oublié, comme par exemple l’hôtel du département et la tour des archives, édifices remarquables dans le paysage urbain. Enfin, l’euphorie des années de croissance a également produit des bâtiments dignes d’intérêt.

JPG - 25.3 ko
Internat du lycée Marcel Sembat - Marcel Lods - 1961 - Sotteville-lès-Rouen- bâtiment détruit en 2006

Tous ces mouvements ont laissé des œuvres originales et de qualité, traces visibles d’une pensée architecturale cohérente. L’architecture et l’urbanisme récents ne sont pas non plus en reste ; la qualité et la quantité des différents équipements présents dans l’exposition, en sont le témoignage : lycées, collèges, écoles, mairies, équipements culturels, etc… Le projet du métrobus a permis une nouvelle lecture de la ville et de ses composants : le théâtre des arts, les Garibaldi, tout en créant de nouveaux évènements dans le tissu de l’agglomération : la gare de Sotteville et les stations de métro.

JPG - 27.7 ko
Station de Métrobus - Alessandro Anselmi Sotteville-lès-Rouen 1994

Les grands projets de la Faculté de droit et du Zénith ont engagé le passage vers le XXIème siècle. Cette exposition réalisée en deux exemplaires, destinée au grand public mais aussi aux jeunes, s’inscrit dans les nouvelles perspectives pédagogiques de l’Education Nationale qui intègrent l’architecture dans les programmes de 3ème.

L’exposition est à la disposition des collèges et des institutions ou associations qui le souhaitent et peut être réservée à l’Agglomération de Rouen - Haute-Normandie (CAR) ou au service expositions du C.A.U.E. ; nous pouvons proposer un accompagnement pédagogique avec un diaporama et un animateur.


En 2002, nous avons édité un ouvrage qui retranscrit les 133 "témoignages" de ces architectures significatives d’un siècle résolument créatif.

Voir le descriptif ici.
204 pages, éditions Petit à Petit, diffusion en librairie
JPG - 45.9 ko